easyrecrue visiotalent
Vie de l'entreprise

Le match des startups : EasyRecrue vs VisioTalent

Il est des matchs de légende que l’on ne peut oublier: Ali contre Frasier, Rocky contre Apolo Creed, Meyweather contre Pacquiao, ou encore JR Ewing contre son frère Bobby.

Celui d’aujourd’hui ne risque pas de rentrer dans l’histoire mais à défaut, il permettra de savoir laquelle de ces deux startups qui exercent dans le même core-business est la « plus forte ».

A ma gauche, la startup qui a réussi au mois de mars de cette année une levée de fonds de presque 3 millions d’euros : EasyRecrue.

A ma droite, Visotalent, une startup qui propose une solution online d’entretiens d’embauches différés. Créée depuis un an, elle cherche à effectuer une levée de fonds de 500 000 euros. Elle fait figure d’outsider.

La salle est comble ce soir pour ce match qui est en passe de devenir une véritable référence pour tous les amoureux de boxe…et d’entrepreneuriat. L’ambiance est lourde, les deux protagonistes sont dans les coins opposés du ring, assis en train de se faire pitcher par leurs entraîneurs respectifs.

Le front suant, la main tremblante, qui va sortir indemne de ce choc des titans ?

Ready to rumble ?

L’arbitre tance les participants de respecter les règles de ce noble art, le tout dans le respect de l’adversaire.

Round 1 : Présentations des combattants

Les deux protagonistes se positionnent sur le même secteur d’activité le recrutement en ligne, même si leur manière d’appréhender leurs solutions sont différentes.

Lancée en septembre 2013, la société EASYRECRUE développe et commercialise une solution logicielle à destination des professionnels du recrutement. L’ambition d’EASYRECRUE est de développer une offre de présélection digitale, innovante et complète afin de faciliter le rapprochement entre candidats et recruteurs. Passionnés par les nouvelles technologies et l’univers des ressources humaines, EasyRecrue vous accompagne d’une manière innovante dans vos recrutements en vous permettant d’intégrer les meilleurs talents.

Visiotalent s’attaque au marché du recrutement en proposant aux entreprises d’éviter de multiplier les premiers entretiens infructueux. Les entretiens d’embauche sont remplacés par de courtes vidéos de deux minutes. Les candidats se filment et répondent aux questions prédéfinies par les recruteurs. Visiotalent cherche à lever 500 000 euros. Lancé par Gonzague Lefebvre et Louis Coulon en mars 2014, le site revendique une quinzaine d’entreprises clientes. La start-up compte aujourd’hui 75 entreprises utilisatrices, comme Blablacar, Michel et Augustin, Leroy Merlin, McDonalds, Showroomprivé, Orange, Decathlon (France et Asie). Tous les jours, plus d’une centaine de candidats passent un entretien sur Visiotalent.

Round 2 : celui qui a réussi à lever le plus de fonds d’investissement

Le montant qu’une entreprise arrive à lever est généralement significatif. Théoriquement, une levée de fonds est l’activité consistant à demander de l’argent pour mener à bien un projet pour une entreprise, une organisation, etc. Elle témoigne la plupart du temps, de la bonne santé économique et du fort potentiel que possède l’entreprise. De fait, de nouveaux investisseurs arrivent à son capital en vue de développer la startup.

Si l’on se base uniquement sur cet aspect économique, EasyRecrue est le large vainqueur de ce round. Avec une levée de fonds de l’ordre de 2,5 millions d’euros au mois de mars dernier, l’entreprise est nettement devant son concurrent du jour de près de 2 millions d’euros.

Round 3 : La meilleur forme juridique

EasyRecrue et Visiotalent ont toutes les deux la même forme juridique, ce sont des Sociétés par Actions Simplifiées. Bien que la plupart des startups soient des SAS, on peut comprendre facilement pourquoi : avantages, souplesse pour les dirigeants. VisioTalent est donc une startup au capital de 10000 euros alors que son adversaire du jour possède un capital de l’ordre de 585051 €.

La première est située dans le pôle technologique d’EuraTechnologies à Lille alors qu’EasyRecrue est situé dans le onzième arrondissement de Paris, quartier réputé pour son passé industriel et artisanal.
Les deux sociétés se retrouvent dos à dos pour ce round puisqu’elles possèdent le même statut juridique.

Round 4 : la croissance

Fondée à une année d’intervalle, EasyRecrue fait office d’ancien en comparaison avec son adversaire du jour. Créée en 2013, EasyRecrue est passé du nombre de trois salariés à ses débuts pour atteindre le nombre de 25 aujourd’hui. Présent en France, en Espagne, en Italie mais aussi au Royaume-Uni et au Bénélux, l’entreprise espère «structurer le marché européen». Malgré cela, EasyRecrue n’est pas rentable: c’est le lot à payer pour financer son développement, l’équilibre est visé courant 2016.

VisoTalent possède, elle, des clients prestigieux comme le célèbre service de covoiturage entre particuliers Blablacar et espère se développer dans une dizaine de pays. De plus, l’entreprise espère doubler le nombre de ses équipes d’ici la fin de cette année.

Délibération des juges

Après des minutes de stress intensives et une foule en liesse, les juges ont enfin pris leur décision, tant attendue. Ils se font désirer alors que les deux adversaires trépignent sur le ring dans l’attente de ce verdict. La pression est palpable, le juge principal se lève de son siège, près à désigner un vainqueur. Les cris sont assourdissants et l’éclairage est si puissant qu’il donne aux candidats l’impression d’être sous un soleil harassant. Ils tournent de l’oeil.

C’est non sans déception pour le public que les juges déclarent…un match nul.

Les adversaires se sont bien défendus et ont crânement défendu leurs chances même si EasyRecrue semblait être passé devant aux poings. Mais le corps arbitral en a décidé autrement. Dans tous les cas, ces deux sociétés ont encore de beaux jours devant elles et ont, sans doute, ouvert la voie à un marché nouveau et lucratif.

Publicités

1 thought on “Le match des startups : EasyRecrue vs VisioTalent”

  1. Bonjour « Createurdesas », et merci pour cet article à la tournure … plutôt originale !

    Juste une petite remarque, les chiffres évoqués à propos de notre startup, Visiotalent, sont à dater d’il y a environ une année. Si vous désirez les mettre à jour, n’hésitez pas à prendre contact avec moi 🙂

    A bientôt,

    Samuel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s